Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 07:29

Eh bien, comme vous l'avez tous deviné, ces 6 films sont des adaptations de "Boule de Suif" de Guy de Maupassant.
Repost 0
Published by djordj - dans Humeur
commenter cet article
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 08:54

C'est (encore) les vacances, alors amusons nous un peu...
Quels sont les titres de ces films:







Et quel rapport entre eux ?

Repost 0
Published by djordj - dans Humeur
commenter cet article
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 08:52

Tarz and Jane, Boy and Cheeta,1976, réalisé par Itza Fine (Hans Johnson), (USA) avec Patrick M.Wright (Tarz), Taillie Cochrane (Jane), Georgina Spelvin (Wanda la chasseresse), Uncle Tom (Boy), San Clemente Richard (Cheeta), Five Finfgers Eddie (Clive). Tarz, Jane et leur grand dadais de Boy coulent une existence plus que pâisible dans la jungle. Jusqu'au jour ou, tentant de sauver Boy menacé par un crocodile affamé, Tarz se fait bouffer le petit chose et les deux orphelines... Dans l'espoir de retrouver sa virilité perdue, Tarz se met en quète de la tribu des Wango Wango, dont seul le sorcier pourrait lui permettre de redevenir l'homme (singe) qu'ilm était. Sur sa route, il va croiser quelques amazones, des canibales, un gorille géant et Wanda, une grande chasseresse  accompagnée de son fils Clive qui, lui, chasserait plutot les beaux blonds comme Boy...

Durant les années 70, Tarzan a fait l'objet de films parodiques, plus ou moins réussis... Les anglais y ont été de leur "Carry on Up the Jungle" (de la fameuse série comique "Carry on...") ou apparaissait un tarzan d'operette joué par le comédien Terry Scott. puis, on se souvient de "Karzan", le fabuleux homme de la jungle" (3 films, avec un certain Johnny Kissmuller au brushing plus que parfait) sorte de Tarzan burlesque (involontairement, je le crains) made in Italy et enfin, il y eut le drolissime "Tarzoon la honte de la jungle", célèbre dessin animé du belge Picha (en 1975) avec son armé de Zizis exterminateurs.


Cette fois ci, avec "Tarz and Jane, Boy and Cheeta", ce sont les américains qui s'y collent et, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ne font pas dans la dentelle. Hans Johnson, sous le pseudonyme de Itza Fine (les amateur apprécieront au passage le "jeux de mot") a donc réalisé ici son seul film, avec quelques vieilles gloires du film porno: Georgina Spelvin; (The devil in Miss Jones"), Patrick M.Wright (les aventures érotiques de Don Quichotte"), Taillie Cochrane ("The young and érotic Fanny Hill"), ainsi que d'illustres inconnus (Uncle Tom, San Clemente Richard et  Five Fingers Eddie) dont "Tarz and Jane..."  restera leur seule et unique participation au monde magique du 7è (h)art
. Que peut-on alors retenir de cette version (assez soft malgré tout) des aventures de notre homme singe préféré? Malheureusement pas grand chose... Tarzan (pardon Tarz) est certainement le plus laid de tous ceux qui ont interprété Tarzan, avec sa perruque à la Tina Turner.Boy, son soi disant fils, est aussi vieux que lui et n'arrète pas de rouler des faux-cils dès qu'apparait devant lui Five Fingers Eddie, une sorte de Rasputin version "Cage aux folles". Jane et Wanda ne sont pas mieux loties la première en godiche de la jungle, la seconde en chasseresse de pacotille, avec son casque coloniale du plus mauvais gout, mais le pompom revient au costumier qui nous offre ici LE des pires costumes de Cheeta jamais montré au cinéma, avec son étiquette Made in china qui dépasse du faux col... Pittoyable!

Le film existe en DVD (américain) couplé soit avec une autre aventure de "Tarzan" ("Tarzan and the valley of Lust", rien que le titre en dit long... ) soit avec 5 autres "parodies" érotiques de grands personnages de cinéma, dont "Roméo et Juliette" et Dracula... On craint cependant le pire...

 

 

 

Repost 0
Published by djordj - dans Humeur
commenter cet article
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 13:48

On connait tous la belle marquise des anges, qui nous a tant fait réver avec ses falbalas, ses tralalas et ses ouh la la.. . Mais saviez vous que la belle nous fut infidèle? Levons donc le voile sur notre belle Angélique

Jusqu'à présent, et c'est comme cela que TF1 et Ciné-Cinéma Classique nous l'ont présentée, il n'y avait qu'une seule Angélique Sancé de  Monteloup,  veuve du marquis Philippe de Plessis-Bellières, Marquise des Anges et surtout femme de Joffrey  (ohhhh Joffrey, Joffrey, Joffrey....) de Peyrac .
On avait  d'ailleurs eu tout le loisir de nous en rendre compte durant plus de 40 ans en visionnant et revisionnant les 5 films de la série réalisés par Bernard Borderie... qui passent en boucle et à la chaine (c'est la cas de le dire) à la même vitesse et avec la même constance que des gros mots dans la bouche de Christine Bravo.



Eh bien apparement, peuple Français, travailleurs, travailleuses, on vous a menti! La télé et le cinéma vous exploitent et n'ont pas fini de vous spoiler, comme dirait ma tante Arlette. On vous a trop longtemps caché la vérité !!!

Apparement à la fin du 5è épisode, "Angélique et le Sultan", la belle marquise non seulement à plaqué Joffrey (ohhhh Joffrey, Joffrey, Joffrey....), s'est empifrée de loukhoums, mais a décidé de rester se faire voir, non pas chez les Grecs mais chez les Turcs... Et ça, personne ne nous l'avait dit ! Bravo l'Europe !!!!
Des preuves ?
en veux tu en voila !

Anjelik Osmanli saraylarinda 1967, réalisé par Ulku Erakalin, avec Sevda Ferdag (Anjelik de Peyrac), Tamer Yigit, Turgut Ozatay
et

Anjelik ve Deli Ibrahim , 1968, réalisé par Suha Dogan, avec Sevda Ferdag (Anjelik de Peyrac), Tanju Korel (Sahim Bey),Ergun Koknar (le sultan Ibrahim).

Michèle Mercier n'a cependant rien eu à souffir de la comparaison avec sa remplaçante...


Une telle nouvelle a de quoi affliger le peuple Français, qui déja avait le moral au plus bas en ces durs temps de crise, aussi est-ce au nom de la France et plus particulièrement de Notre Dame du Poitou-Charentes que je vous adresses mes plus sincères excuses pour avoir tant tardé à repandre la nouvelle...

Repost 0
Published by djordj - dans Humeur
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de djordj
  • : Un blog consacré au cinéma de série B
  • Contact

Recherche

Liens